Alarmant ou alarmiste? Ce que contient le rapport sur la radicalisation dans les services publics

Le 26 juin un rapport a été publié sur la mission, d’information menée sur le sujet de la radicalisation par deux députés français.

Ce rapport affirme que la radicalisation n’est pas une question préoccupante notamment dans les services publiques, mais il existe encore des “zones d’ombre”.

La menace est plus importante et des actions sont demandées dans les secteurs des prisons, la santé ou encore les transports.

Le rapport souligne le niveau particulièrement élevé de la radicalisation chez les détenus : “La situation des prisons est inquiétante. La surpopulation carcérale complique la détection et le suivi des détenus radicalisés”, renchérit Eric Pouillat.

Par ailleurs les députés en charge de ce rapport, “on constaté une  montée du communautarisme dans certains métiers liés aux transports”

Le rapport demande un renforcement des formations de détection de la radicalisation et une meilleure communication entre administrations.

https://www.lejdd.fr/Politique/alarmant-ou-alarmiste-ce-que-contient-le-rapport-sur-la-radicalisation-dans-les-services-publics-3906678